Musique listes selection
.............................
Liste des chansons preferences La richesse
Vous, mes amis
Ta chaleur
Voie sans issue
Elle
J'accuse
Pourquoi ces maisons?
Les bancs de Georges
Une, deux, trois
La châtelaine
On mal fabé
Mon oeil
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le pêcher
Chanson vécue
Pas vraiment au poil
Le lingam
Je marche
Autant
J'âvais trop chaud au nez
La Moumoune
Là-bas
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Brison rusé
Une goutte
Chanson du coucher de sommeil
Le Rack'n'Rall
À Robert (Wyatt)
La nonchalante
Alone d'amour
Acrobate
L'eau rage
La vague
La météo avait raison
La dernière escapade
Monsieur Zoiseau
Aspirauteur
Texte de La richesse
Ecouter

LA RICHESSE

(Paroles et musique : Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le 20 novembre 2008)

La richesse, ma richesse, c'est d'avoir un bon vin
Qui me tangue sous la langue et frôle le divin,
Dans un verre ordinaire mais qu'on a bien en main.
Le tenir par la tige et le regarder bien,
Et m'asseoir pour le boire jusqu'au petit matin,
Peu à peu, avec les yeux entr'ouverts sur... demain.

La richesse, ma richesse, c'est d'avoir un beau feu,
Qui me chauffe jusqu'aux os et m'étourdisse un peu.
Qu'il m'entraîne, me surprenne, que je me croie heureux,
Le laisser consumer mes pauvres soucis miteux.
Les relier, coloriés dans un bien drôle de jeu,
Et les yeux, loin dans l'feu, oublier demain peu à peu.

La richesse, ma richesse, c'est d'avoir une guitare,
Que je serre, qui me sert, en vous chantant ce soir,
A traduire, à décrire mes foutaises, mes espoirs.
Avec elle, bien réelles paraissent mes histoires.
Quand j'en joue, moi j'avoue que j'arrive à y croire.
Et ses ouies, ébahies ne savent s'il est tôt ou tard.

La richesse, ma richesse, c'est d'avoir mes amis,
Sans entraves, qui me savent toujours un peu parti.
De la sorte, il m'importe que ça fait bien des nuits
Qu'ils me manquent, qu'ils me flanquent une très forte envie
De les voir, de les croire dans leurs mots d'infini,
Et leurs yeux si joyeux se moquer d'aujourd'hui.

La richesse, ma richesse, c'est d'avoir une vraie vie,
Qui me comble, qui m'inonde et dont souvent je ris,
Car je sais en secret qu'elle frôle l'ironie.
Je m'en moque quand j'évoque mon vin, mon feu, mes amis,
La richesse, ma richesse, c'est de les voir réunis.
Merveilleux, si mes yeux se referment ainsi.